(Mise-à-jour le 15/06 à 15h après réception des réponses de la liste Union essentielle)

Soucieuse que le prochain mandat des élus régionaux se traduise par des avancées concrètes d’ici 2027 pour le RER toulousain, l’association « Rallumons l’Étoile ! » avait envoyé, le 1er juin dernier, un questionnaire aux candidats pour qu’ils précisent leurs engagements sur ce projet concernant 25 % de la population d’Occitanie. Les réponses et les non-réponses de ceux-ci susciteront-elles un débat fructueux lors de cette fin de campagne ?

Antoine MAURICE (L’Occitanie naturellement), Myriam MARTIN (Occitanie Populaire) et Jean-Paul GARRAUD (Rassembler l’Occitanie !) sont les plus volontaristes. Ils ont ainsi répondu être « Tout à fait d’accord » avec, respectivement, 100 %, 93 % et 85 % des 27 principes et actions proposées par « Rallumons l’Étoile ! » dans son questionnaire. « Nous voulons saisir l’opportunité d’enfin équiper Toulouse […] d’un réseau express régional à la hauteur du dynamisme de cette métropole. Nous voulons le faire sans tarder. De façon volontaire, concertée et planifiée. » a précisé Antoine MAURICE (voir ses réponses). « Nous sommes très favorables au développement d’un RER toulousain, en étoile, parce que cette proposition correspond pleinement à la priorité que nous voulons donner aux déplacements du quotidien et à la diminution de l’utilisation de la voiture individuelle. » a insisté Myriam MARTIN (voir ses réponses). Jean-Paul GARRAUD n’a pas apporté de commentaires complémentaires à ses réponses.

Carole DELGA (L’Occitanie en commun) a rappelé son volontarisme et elle n’a pas souhaité prendre d’engagements précis sur les réalisations attendues durant le mandat à venir. La favorite pour sa réélection a choisi, en effet, de répondre par courrier plutôt que de se positionner point par point sur les 27 principes et actions proposés par l’association. « Si un nouveau mandat venait à m’être confié, je prends l’engagement que la Région poursuivra son action dans l’objectif de fédérer tous les intervenants des transports en faveur d’un service express métropolitain, pour la métropole toulousaine et en zone littorale. » conclut Carole DELGA.

Vincent TERRAIL-NOVÈS (Nouvel Élan Occitan) et Aurélien PRADIÉ (Du courage pour l’Occitanie!) n’ont pas répondu au questionnaire malgré nos relances. Candidat aux élections municipales, Vincent TERRAIL-NOVÈS avait signé en 2020 le « Manifeste pour un RER toulousain de « Rallumons l’Étoile ! ». Candidat aux élections régionales, il a rappelé à plusieurs reprises être favorable au RER toulousain, sans préciser ses propositions. Aurélien PRADIÉ ne s’est, à notre connaissance, jamais prononcé sur le RER toulousain.

Anthony LE BOURSICAUD (Union Essentielle) a répondu ce 15 juin de manière très volontariste (voir ses réponses). Malena ADRADA (Lutte Ouvrière) a aussi envoyé un courrier sans répondre au questionnaire envoyé. Jean-Luc DAVEZAC (Bastir Occitanie) n’a pas répondu non plus au questionnaire.

Fidèle à sa démarche constructive et transpartisane, l’association espère que ces réponses susciteront un débat fructueux et compréhensible par tous d’ici la fin de la campagne électorale. Pour mieux comprendre les positions des candidats, les futurs électeurs sont invités à tester eux-mêmes le questionnaire en ligne.

Répondez au questionnaire soumis aux candidats

Hasard du calendrier, la consultation organisée par Toulouse Métropole jusqu’au 5 juillet sur son projet de Zone à Faibles Émissions (ZFE) est l’occasion de discuter d’un premier pas pour le RER toulousain. En effet, selon des chiffres du Ministère de la Transition Écologique8, ce sont près de 500 000 véhicules actuels dans la grande agglomération toulousaine qui n’auront plus le droit de circuler dans la majeure partie de Toulouse d’ici le 1er janvier 2024, que cela soit de manière régulière ou occasionnelle. Pour « Rallumons l’Étoile ! », la Région Occitanie et Tisséo peuvent offrir ensemble, d’ici 2024, de nouvelles solutions aux personnes impactées en optimisant l’existant : tarification intégrée TER/Tisséo, premières lignes cadencées de 6h à minuit, meilleure coordination trains/bus. Découvrez nos analyses : « Avancer sur le RER toulousain pour réussir la ZFE » et « Étudier des mesures rapides« . Quel est l’avis des candidats, mais aussi des habitants, des entreprises et des maires de l’aire urbaine de Toulouse ?


2 commentaires

Lassalle · 15/06/2021 à 13:59

La photo illustrant cet article ne correspond pas à la réalité des réponses et laisse supposé que Madame Delga est en tête dans les réponses positives alors que ce n’est pas le cas. C’est bien dommage car j’imagine bien que vous ne souhaitez pas favoriser une candidature par rapport à une autre.

casino neteller playtech · 23/11/2021 à 02:11

[…] online casino an best bonus […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *