Les 15 communes adhérentes

64.000 habitants dans 5 EPCI

Grenade-sur-Garonne

8773 habitants

Grenade subit aujourd’hui les nuisances des flux de circulation saturés sur les deux routes départementales qui la traversent, mettant en péril la santé, la sécurité et la préservation d’un environnement fragile. Au quotidien ses habitants n’arrivent plus à rejoindre leur lieu de travail ou d’études dans des délais raisonnables et fiables.
Notre municipalité veut s’impliquer activement pour préserver le cadre de vie et participer à l’amélioration des transports en commun et mobilité douces en facilitant les déplacements rapides et durables vers la métropole. L’association « Rallumons l’Etoile» est une belle initiative et certainement la structure la plus adaptée pour faire bouger les choses : elle permet de mobiliser toutes les énergies et toutes les compétences pour agir rapidement.

Jean-Paul Delmas, Maire

 

Issus

593 habitants

La commune d’ISSUS située à environ 25 km de Toulouse ne bénéficie d’aucun transport collectif. La gare de Venerque-Le Vernet située à 7 km relie Toulouse (Saint Agne) en 15mn environ. Malheureusement la qualité du service n’offre pas une fiabilité suffisante pour être une solution sur les trajets domicile travail.
A ce titre mais plus globalement pour toute l’aire « toulousaine », la réflexion de votre association pour développer le rail de proximité nous parait judicieuse pour répondre au quotidien de tout un chacun et surtout limiter notre impact sur notre planète. 

Bruno Caubet, Maire

 

Escalquens

6557 habitants

Notre commune a adhéré à l’Association, comme elle travaille avec d’autres associations car les Déplacements-Transports, essentiellement pour se rendre sur son lieu de travail, représentent un des enjeux de demain pour uns société, plus propre, plus solidaire, plus efficace. La Démarche de l’Association est de travailler pour obtenir un moyen supplémentaire, ce qui pour nous qui avons une gare est un élément fort de notre cadre de vie

Alain Serieys, Maire

 

Fenouillet

5070 habitants

Le rail est un élément crucial pour le développement du Nord Toulousain non seulement d’un point de vue démographique mais également économique. Alors que le Nord Toulousain concentre près de 22% de la population de la Métropole et près de 24% de l’activité de Toulouse Métropole, ce bassin de vie reste aujourd’hui très dépendant de la performance du réseau routier avec un taux d’usage de la voiture de 78%.C’est pourquoi, la mise en service  d’un TER cadencé  et ponctué d’arrêts stratégiques  est un élément indispensable pour le nord toulousain et pour une urbanisation intelligente alliant service public et mobilité.

La réactivation de l’étoile ferroviaire autour de Toulouse est en mesure d’apporter cette réponse technique dont l’avantage est d’être plus immédiate en termes de délais et moins coûteuse en termes d’infrastructures.

La ville de Fenouillet est engagée pour cela au sein du collectif Rallumons l’Etoile. »

Gilles Broquère, Maire

 

Ondes
718 habitants

Mot du Maire à venir

André Pavan, Maire

Villeneuve-lès-Bouloc
1549 habitants

Chaque jour des milliers de personnes se pressent sur les routes pour se rendre vers la Métropole et accéder à leurs lieux de travail créant ainsi des embouteillages bi-quotidiens.

Nous avons la chance d’avoir dans le nord toulousain une ligne de chemin de fer dont la fréquentation pourrait être optimisée avec des trajets plus fréquents permettant de limiter le nombre de voitures sur les routes, de  réduire les embouteillages et la pollution qui en découlent.

Nous devons encourager toutes les initiatives qui proposent une alternative à la voiture, c’est pour cela que notre commune a été la première à adhérer à Rallumons l’Etoile !

André Gallinaro, Maire

Castelnau d’Estrétefonds

6226 habitants

Mot du Maire à venir

Daniel Dupuy, Maire

Bouloc

4577 habitants

L’enjeu des déplacements est aujourd’hui très fort pour l’ensemble de nos communes, de nos administrés. Il en va du confort de vie de nos habitants mais aussi du dynamisme économique.
Et j’ai la faiblesse de penser que nous n’effacerons pas ce sujet d’un coup de baguette magique avec une seule solution. La mobilité doit offrir aux habitants un choix à multi facette dont celle du rail. Et alors que nous ne sommes qu’à 5 minutes de la Gare de Castelnau et guerre plus de celle de Saint Jory, la capacité et son déploiement sont sous évalués alors que comme le démontre Rallumons l’Etoile, les infrastructures sont existantes, soit, à améliorer mais cela permettrait de créer un vrai RER compétitif, attrayant pour les usagers.  Au moins allons au bout de cette analyse pour n’avoir aucun regret sur les hypothèses et avec un échéancier abouti.
Rêvons à l’Etoile !

Ghislaine Cabessut, Maire

Lespinasse

2692 habitants

Mot du Maire à venir

Bernard Sancé, Maire

Montbrun-Lauragais

590 habitants

Mot du Maire à venir

Gérard Bolet, Maire

Baziège

3338 habitants

Mot du Maire à venir

Jean Roussel, Maire

Noueilles

404 habitants

 

L’alternative à la voiture est importante en matière de pollution notamment ;

Il faut pour cela que les modes de transports collectifs efficaces soient disponibles pour les habitants du territoire.

Sylvère Vié, Maire

 

Verdun-sur-Garonne

4715 habitants

La mobilité est un enjeu crucial pour nos territoires périurbains. C’est la première préoccupation des Tarn-et-Garonnais devant l’emploi. Car sans mobilité pas d’emploi.
Aujourd’hui 166 ménages de Verdun-sur-Garonne n’ont pas de voiture. Ce sont autant des personnes âgées, que des couples avec enfants. De plus de 500 ménages sont constitués de plus d’une personne et ont un seul véhicule, posant des problématiques régulières de mobilité pour au moins une personne dans le foyer.
Sans mobilité, c’est aussi l’enclavement social. Sans voiture, pas d’accès aux spécialistes de santé, aux hôpitaux et cliniques à Montauban ou Toulouse. Certaines personnes arrêtent de se soigner pour ces raisons.
Nous le constatons au quotidien, ce problème d’accès à la mobilité touche particulièrement les femmes.
 
Aujourd’hui, nos habitant-e-s rencontrent de grosses difficultés pour se rendre à Toulouse. La desserte de la gare de Dieupentale par les bus régionaux est à renforcer et les trains pour Toulouse sont remplis à 300%.
L’accès routier est lui aussi saturé. Il faut en moyenne plus d’une heure pour rejoindre Labège, Colomiers ou Montaudran.  Et quand il existe des dessertes en train, les trajets sont complexes avec plusieurs   changements. De ce fait, nos habitants refusent souvent des emplois. Le cadencement vers Toulouse ou Montauban, trop espacé, ne convient pas aux personnes en horaires décalées, qui commencent tôt et doivent attendre la fin de journée pour rentrer en train. De même, il est compliqué de prendre des RDV médicaux en journée avec les horaires proposés. Et le fait qu’il n’y ait plus de train après 20h réduit les possibilités de retour et ne permet pas de rester en réunion ou de profiter de loisirs sur Toulouse le soir. Le RER toulousain serait donc une vraie évolution qualitative pour nos habitants avec un cadencement à l’heure et une extension des heures de desserte.
Verdun-sur Garonne est  également rentré dans l’association pour exprimer clairement le fait que le RER toulousain ne doit pas s’arrêter aux portes de la Haute-Garonne, mais doit être un véritable projet régional, desservant le bassin de vie de l’aire toulousaine, de Montauban, à Castelnaudary. Il faut être tout de suite ambitieux, quitte à mettre en place le projet par étape.
Actuellement, le Plan de Déplacements Urbains de notre métropole, qui prévoit, avec la mise en place du métro toulousain, d’établir un terminus des trains au métro « La Vache », est complètement irréaliste et n’est pas en adéquation avec les besoins de nos habitants. Cela augmenterait considérablement les temps de trajet de nos concitoyens, notamment ceux devant se rendre au-delà de la ville de Toulouse. Il parait urgent de mettre en place une concertation avec les élus et habitants du nord toulousain (Lot, Tarn-et-Garonne et Haute-Garonne) avant d’aller plus loin sur ce projet de terminus.
La ville de Verdun-sur-Garonne est engagée pour ces différents arguments au sein du collectif Rallumons l’Étoile.

Aurélie Corbineau, Maire

Ramonville-Saint-Agne

14145 habitants

Mot du Maire à venir

Christophe Lubac, Maire

 

Labège

4117 habitants

Mot du Maire à venir

Laurent Chérubin, Maire

 


1 commentaire

La commune de Labège adhère à Rallumons l’Etoile · 25/05/2019 à 01:14

[…] Voir aussi : https://rallumonsletoile.fr/liste-des-communes-adherentes/ […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *