Aidez-nous à compléter ou amender cette Foire aux Questions en nous envoyant vos remarques à contact@rallumonsletoile.fr

Q1 Un projet déjà étudié !

Le Conseil Scientifique mis en place par Tisséo, à la suite du Débat Public sur la 3ème ligne de métro, a étudié le projet d’étoile ferroviaire, proposé par l’Autate et conclu qu’il était trop coûteux

Réponse du collectif Rallumons l’Etoile :
Il y a probablement eu un problème de compréhension dans cette alternative proposée par l’
Autate . En effet, on constate que le Conseil Scientifique n’est pas contre l’aménagement de l’Étoile Ferroviaire, mais écrit que son aménagement serait trop coûteux.

Or les budgets étudiés comprennent des projets fort éloignés de l’Étoile :
– Certains ne sont même pas du ressort de Tisséo : AFNT
, augmentation de la puissance des postes électrique sur le Sud-Ouest ….
– D’autres ne sont pas en rapport avec l’Étoile :  doublement et l’électrification des voies entre Toulouse et Tanus (147kms!), alors qu’un doublement des voies beaucoup plus court serait suffisant.

Il en résulte que l’avis donné par le Conseil Scientifique porte sur une dépense de 3 milliards d’euros, là où seulement un peu plus de la moitié serait nécessaire.
Pour finir, le Conseil scientifique estime que cela nécessitera l’achat de rame supplémentaires, ce qui est vrai, mais pas dans la proportion qu’il estime. Car la diamétralisation des liaisons diminuera le nombre de rames en service.

Bref, ne faudrait-il pas reposer la question au Conseil Scientifique de Tisséo sur base de notre dossier ? C’est une des raisons d’être de Rallumons l’Etoile !.

Q2 Un concept démodé !
L’étoile Ferroviaire toulousaine est un ouvrage vieux d’un siècle. Elle ne peut prétendre à appartenir aux transports de demain.

Réponse du collectif Rallumons l’Etoile :

Aucune grande métropole européenne ne se développe sans son étoile ferroviaire. Zurich, Barcelone, Turin, Genève, Francfort, Copenhague, sont autant de sources d’inspiration pour nous. Mais la France bouge enfin.

Même des villes plus petites et moins dotées réfléchissent à la mise en place d’un service cadencé et diamétralisé (projet de territoire de la région du Mans par exemple). Alors pourquoi pas Toulouse ?

Notre étoile ferroviaire est un existant de grande valeur dans les deux dimensions majeures qui permettent l’avènement d’un projet urbain : le foncier et les ouvrages. Qu’il faille la repenser à l’aune de notre modernité est certain. Mais qui oserait dire que 100km de voies ferrées existantes et maillées en plein cœur de la métropole sont quantités négligeables ?

Sa revalorisation servira le développement économique métropolitain en offrant la possibilité de créer des zones économiques pour désengorger la première couronne; elle permettra des zones d’habitat apaisées dans un contexte de centre village, avec des centralités de services de commerces de détente autour des gares..

Q3 Un projet égoïste !

Le RER monopoliserait les voies à son profit en gênant les trains grandes lignes et le fret.

Réponse du collectif Rallumons l’Etoile :

Notre projet va désengorger Matabiau en réduisant sa fonction de terminus au minimum. Les autres trains à plus grande distance ainsi que le fret en profiteront.

Q4 Vous n’avez pas les compétences !

Tisséo, La Région, La SNCF, le Département ont les compétences, les spécialistes et des études déjà  faites pour tracer les grandes directions des transports de demain dans la Métropole. Ils n’ont pas besoin de vous !

Réponse du collectif Rallumons l’Etoile :

Notre projet de RER Toulousain, fondé sur l’existant de grande valeur qu’est notre Étoile Ferroviaire, mérite à minima d’être un objectif à choisir parmi d’autres. Et à maxima d’être le projet central qui permettra de décupler l’efficacité de tous les autres projets de mobilité, en particulier ceux faisant l’objet de la convention récemment signée entre Tisséo, le Département de la Haute Garonne, la Région Occitanie et l’État. Ces institutions ont bien sûr plusieurs projets pertinents pour faire évoluer les moyens de transports de notre Métropole. Mais elles sont limitées par des incertitudes financières (LGV, 3ème ligne de métro) et un système institutionnel qui les contraint tant qu’elles ont du mal à converger vers un projet global et optimisé.

Nous, citoyens, nous avons un atout qu’elles n’ont pas : nous sommes agiles parce que sans contraintes. En hybridant leurs projets avec nos idées, le projet Rallumons l’Etoile propose une nouvelle voie en optimisant l’étoile ferroviaire existante. C’est un beau projet qui apaise nos déplacements, désengorge notre Métropole, et valorise nos lieux de vie. Bref, c’est bénéfique pour tous.

Q5 Impossible à rentabiliser !

Rallumons l’Étoile est typiquement un projet d’idéaliste qui considère la dépense publique comme une vertu et le portefeuille des administrés comme un puits sans  fonds.

Réponse du collectif Rallumons l’Etoile :

De tous temps les dominants ont organisé les transports. Les Incas ont ouvert une route de 3000 km de La Paz à Quito. Rome a fabriqué la  colonne vertébrale européenne. Les chinois ont jeté les bases d’un pays-continent grâce aux transports… sans transports pas de commerce, pas de travail, pas d’économie. 

Un exemple concret et local : Eurocentre a été financé à 100% sur fonds publics et rapporte maintenant plus que ce qu’il a coûté.

Pourquoi ne pas laisser des économistes des transports participer à l’arbitrage final ?

Q6 Un projet pour une minorité !

C’est un projet au service des banlieusards de la classe moyenne ?

Réponse du collectif Rallumons l’Etoile :

L’offre créera la demande. Pensons aux administrés de base qui pendulent tous les jours parce que les emplois se concentrent sur des pôles économiquement attractifs. Et quid des 15.000 habitants supplémentaires de notre Métropole accueille tous les ans ?

Q7 Un projet électoraliste !

Les maires des villes qui souhaitent une gare dans leur commune ne le font que pour se faire réélire …

Réponse du collectif Rallumons l’Etoile :

Les habitants considèreraient l’avènement d’une gare dans leur commune comme une bonne décision politique ? Ce n’est pas une surprise pour nous ! A l’inverse, que diriez vous d’un.e maire qui voudrait fermer la gare du coin !

Q8 Ce projet n’est pas abouti !

Pas de gare entre Matabiau et Montaudran, distants de 6 km. Ce projet n’a réfléchi à rien !

Réponse du collectif Rallumons l’Etoile :

Rallumons l’Étoile n’exclut a priori aucune hypothèse et aucun débat.

Un arrêt à mi-chemin entre Matabiau et Montaudran ? A vrai dire, l’environnement y est très contraint.
Les transports en communs doivent être complémentaires les uns des autres. Le train, ossature principale des transports de l’agglomération, ne peut à lui tout seul assurer l’ensemble des déplacements. C’est pourquoi il faut régler les curseurs en fonction des modes de transports. Le train capacitif et rapide serait pénalisé par des arrêts trop fréquents ? et ces arrêts pénaliseraient l’ensemble harmonieux des transports en commun de l’agglo ? à débattre donc …

Aidez-nous à compléter cette FAQ en nous donnant votre avis (positif on va l’aimer, et négatif il nous fera progresser) ou en nous posant une question ici : contact@rallumonsletoile.fr