Nous nous sommes intéressés à l’accessibilité des gares entre Castelnau-d’Estrétefonds et Baziège.

Dans le tableau, dans la colonne de droite, vous trouverez un lien qui vous permet de télécharger le document de la gare que vous souhaitez (de 4 page dont 3 cartes et 1 un descriptif)

Les trois cartes présentent l’accessibilité d’une gare via 3 distances différentes à partir de cette dernière : 600 m (correspond à 10 min théorique à pied), 2000 m (correspond à 10 min théorique en vélo), 5000 m (10 min théorique en voiture). Nous avons représenté les distances sous deux formes : la distance théorique (à vol d’oiseau), et l’iso-distance réelle. Le but de cela est de voir comment l’urbanisation ou la topographie influencent l’accessibilité de la gare et de voir quelles zones sont sous son influence.

Sources : OpenStreetMap, ORS TOOL, IGN

Extrait

Lien du document complet

isodistance de 5000m autour de la gare de Castelnau-d'estretefond
Castelnau-d’Estrétefonds
isodistance de 5000m autour de la gare de Saint-Jory
Saint-Jory
isodistance de 5000m autour de la gare de Lacourtensourt
Lacourtensourt
isodistance de 5000m autour de la gare de Toulouse-Matabiau
Toulouse-Matabiau
isodistance de 5000m autour de la gare de Montaudran
Toulouse-Montaudran
isodistance de 5000m autour de la gare de Labège-Innopole
Labège-innopole
isodistance de 5000m autour de la gare de Labège-Village
Labège-village
isodistance de 5000m autour de la gare d'Escalquens
Escalquens
Isodistance de 5000m à partir de la gare de Montlaur
Montlaur
Isodistance de 5000m à partir de la gare de Baziège Baziège


2 commentaires

Damien · 28/06/2019 à 16:40

Bonjour,

Si le projet de RER s’étend au Nord Ouest du département (à Castelnau-d’Estrétefonds), pourquoi ne pas faire de même au Sud Est en s’appuyant sur la gare de Villefranche de Lauragais qui dispose de la place disponible pour stocker des rames (il existe déjà une ou deux voies de parking) ?
Cela positionnerait par ailleurs les deux extrémités de la ligne, d’une longueur de 50km, à des distances comparables (~20km) des grands bassins d’activité (Castelnau Matabiau / Labège Villefranche).

La mise en place d’une ligne cadencée sur la seule portion Castelnau/Baziège risque de se faire au détriment de la portion Baziège/Villefranche qui concentre une grande partie des usagers haute-garonnais de la ligne actuelle Matabiau / Carcassonne. A l’heure actuelle, Villefranche est d’aiileurs davantage desservie que Baziège.

    Admin · 07/07/2019 à 15:48

    Bonjour Damien,

    Notre schéma initial de RER est basé sur 4 « critères » :
    – la partie la plus dense de la grande agglo
    – un périmètre correspondant quasiment à celui de Tisséo qui doit donc participer financièrement
    – la faisabilité technique
    – une exploitation optimisée avec des trajets de 45/50 mn (ligne cadencée à l’heure avec 2 rames)

    Dans ce schéma, Villefranche-Lauraguais devait être desservi par des TER cadencés entre Baziège et Matabiau (1 seul arrêt à Labège Innopole).

    Mais nous sommes des pragmatiques. Il s’avère que la première ligne diamétralisée qui est possible très rapidement est Montauban-Castelnaudary. C’est donc la première que nous allons essayer d’obtenir d’ici la fin de l’année.

    Rejoignez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *