Alors que près de 50 000 véhicules seront exclus de Toulouse d’ici 2024 avec la mise en place de la ZFE, il est plus que jamais urgent d’étudier la faisabilité de mesures qui semblent possibles d’ici 2/3 ans :

  • une tarification intégrée Tisséo/TER sur l’ensemble du périmètre de Tisséo,
  • des lignes cadencées de 6h à minuit, en commençant par deux lignes tests (Colomiers-Arènes et Montauban-Castelnaudary), puis en élargissant la réflexion aux autres lignes,
  • une meilleure coordination des bus Tisséo et LiO avec les horaires des trains pour offrir des correspondances attractives.

L’idée générale est d’offrir de nouvelles solutions, en particulier à ceux qui vont être pénalisés par la ZFE, en commençant par optimiser l’existant. Pour être prêts à temps, il faut y travailler dès aujourd’hui.

Lire nos propositions

Catégories : Le projet

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *