Patrick Jeantet est le président de SNCF Réseau, le propriétaire et le principal gestionnaire du réseau ferré français.

 

Sur son blog, il juge qu' »il est désormais indispensable d’investir massivement pour rénover et moderniser les zones à plus fort trafic. C’est en particulier la situation de l’Ile-de-France […]. Mais c’est également le cas des principaux nœuds ferroviaires du pays (Marseille, Toulouse, Lille et Lyon). Renouvellement des aiguillages et des caténaires, remplacement des installations de signalisation, amélioration des systèmes de surveillance : autant de travaux indispensables qui vont nécessiter des investissements d’envergure au cours des prochaines années. »

Et dans une interview publiée ce 5 juin, il enfonce le clou. « SNCF Réseau ne financera plus les nouvelles lignes. Le financement sera assuré par les autorités qui souhaitent développer le réseau : État ou collectivités territoriales. […] La loi d’orientation des mobilités, en préparation, comporte un volet grands projets. L’an dernier, le gouvernement a annoncé sa stratégie, consistant à se focaliser sur les transports du quotidien, notamment les nœuds ferroviaires autour des grandes gares : Rennes, Marseille, Toulouse, Lyon… »

Dans un précédent billet de son blog, il expliquait porter une « ambition qui nous rassemble, autour de notre projet stratégique : Nouvel’R. Plus de trains, plus souvent, mieux orchestrés et mieux coordonnés, voilà notre programme pour répondre aux attentes de nos clients et construire le réseau ferroviaire de demain. »

Nous, on dit chiche !

 

Je contribue

Je m'informe

 

Catégories : Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *